C’est quoi le bonheur pour moi ?

C’est quoi le bonheur pour moi ?

Peut-être avez-vous entendu parler du film « C’est quoi le bonheur pour vous ? ».  J’ai eu « la chance » de le visionner récemment près de chez moi, avec la présence du réalisateur Julien Perron. Ce dernier a rencontré des centaines de personnes dans le monde et leur a demandé « C’est quoi le bonheur pour vous ? ». De Marie-Lise Labonté à Thierry Jansen, de David Laroche à Florence Servan-Schreiber, de Laurent Gounelle à Déborah Donnier (tiens une iséroise !), en passant par Mr et Mme tout le monde, chacune de ces rencontres a été filmée et un documentaire est né. De plus, la totalité de ces reportages est disponible sur Youtube.

Julien Perron n’étant pas venu jusqu’à moi, j’ai décidé de me poser moi-même la question « C’est quoi le bonheur pour moi ? ».

L’origine du Bonheur

Il y a déjà quelques temps, j’avais lu que le mot bonheur venait de bon et heur, heur qui signifie ‘augure’. L’étymologie du mot bonheur serait donc « bon augure », « bonne chance », « bon hasard ». C’est vrai que l’arrivée d’un oiseau de bon augure laisse présager un moment de bonheur. Le bonheur serait donc un bon présage ?  Un bon pré sage, juste avant sage ?
Le bonheur serait-il une question de chance ? « Au petit bonheur la chance ! » comme le dit l’expression.

Le bonheur et moi

Et pour moi, quand est-ce que le bonheur est présent dans ma vie ? Quand je marche dans la nature, quand je suis au sommet d’une montagne,  j’ai la sensation de vivre un moment de bonheur. Quand je partage un moment avec mes enfants, quand je discute avec des amis, parfois quand je croise un regard, j’écoute une chanson, je me pose au soleil, je regarde la neige tomber, je vais me coucher, je me lève, je travaille (j’adore ce que je fais !), je suis en vacances. Souvent en fait !

Dans tous ces moments, je vis le bonheur avec des intensités et des colorations variées : certaines chansons me remplissent plus de bonheur que d’autres, certains échanges ou certains paysages également. Parfois, c’est un moment de bonheur fugace, comme un sourire partagé. Parfois, je sens le bonheur qui me remplit petit à petit, qui prend son ampleur.  J’aime randonnée en montagne et quand je marche, mon bonheur grandit à chaque pas. Quand j’arrive au point culminant, mon bonheur est multiplié et il m’envahit intégralement. Je fais alors partie d’un tout. C’est un bonheur paisible et grandiose. L’effort déploie-t-il mon bonheur ? Le chemin parcouru est déjà du bonheur et l’arrivée est un accomplissement total.

Je pense à la naissance de mes enfants, un parcours de plusieurs mois : 9 mois de préparation, physique, mentale, émotionnelle, avec des turbulences, des moments d’extase, de questionnement, un chamboulement sans nom lors de la naissance du bébé, et une béatitude totale quand j’ai été en contact peau à peau avec mon enfant dans les premières minutes de sa vie extra utérine. Et ce bonheur continue son évolution, jour après jour, quelques dizaines d’années plus tard.

Que de moments de bonheur dans ma vie ! Le bonheur se construit et se déguste. Il a parfois la saveur d’une papillote au chocolat, la beauté d’un paysage, le rythme d’une musique, le goût de la lecture.

L’énergie du bonheur

Je distingue 2 énergies dans mon vécu du bonheur : une énergie calme et paisible dans certains moments de bonheur et une énergie de mouvement, voire d’excitation dans d’autres.

Comment je sais, comment je sens que je vis un moment de bonheur ?

Quand je suis dans le bonheur, je sens mon corps en expansion, mon sourire s’agrandit, mon visage s’ouvre, mon corps se détend, ma respiration prend plus d’espace, mes inspirations sont plus amples, la joie s’active en moi, je sens une force, mon cœur s’élargit,  je me déploie, mes sens s’activent, je sens, je capte, je me nourris de ce bonheur. J’ai la sensation que le bonheur me fait grandir et plus je suis heureuse, plus je m’ouvre au bonheur. Quel bon hasard !

Le bonheur, c’est quand je savoure la vie

Le bonheur, c’est quand je me dépasse

Le bonheur, c’est quand je partage

Le bonheur, c’est quand je suis en paix avec moi-même

Le bonheur, c’est quand je me déploie

Le bonheur, c’est quand je fusionne avec ce qui m’entoure

Peut-être que simplement parler, s’exprimer, échanger sur le bonheur, ouvre au bonheur. En tout cas, la projection de ce film « C’est quoi le bonheur pour vous ? » a activé mes papilles du bonheur !

Je vous souhaite beaucoup de bonheur !

Et pour vous, c’est quoi le bonheur ?

Véronique

Véronique BLANC-MATHIEU

Leave a Reply